9 février 2018

Pourquoi ?

Notre projet est de créer une école qui utilise des pédagogies de différenciations, des pédagogies telles que Montessori, Frenet, et d’autres pour des enfants en troubles d’apprentissages, dits atypiques ou relevant de l’enseignement de type 8.

Leur offrir une école qui pourrait leur permettre de garder confiance en eux, d’apprendre selon leurs besoins spécifiques au même titre que les enfants typiques, mais aussi et surtout de leur permettre d’apprendre par eux-mêmes comment gérer des outils et des techniques qui leur permettront de s’adapter et de compenser leurs difficultés d’apprentissage.

Le but sera :

  • Leur apprendre à mieux se connaître pour pouvoir se débrouiller dans leur vie future.

  • Augmenter le nombre d’enfant capables de réintégrer l’enseignement ordinaire.

  • Investir afin d’aider les enfants d’aujourd’hui à se transformer en adultes de demain, des adultes sûrs d’eux, autonomes, créatifs et fiables.

Notre rêve serait que les thérapeutes et les enseignants puissent guider les enfants dans leur développement en parfaite symbiose les uns avec les autres ! Il n’y aurait plus de rééducation externe, mais uniquement des apprentissages adaptés et un souci de respect de l’enfant, de son rythme et de ses capacités.

A quels enfants est destinée cette école?

Notre école est ouverte à tous les enfants, mais nous sommes spécialisés dans la prise en charge des enfants à besoins spécifiques :

dyslexiques,
dyscalculiques,
dysorthographiques,
dysphasiques,
dyspraxiques,
autistes,
hyperactifs (TDHA),
à haut potentiel (HP)
hypersensibles,

Il leur faut plus de temps, plus d’attention, d’énergie, des feuilles adaptées, un contexte rassurant et protecteur, une stimulation adéquate, un mobilier adapté,… autant de choses que tous les enseignants n’ont pas toujours la possibilité ni les moyens de mettre en place.

Même s’il existe l’intégration au sein des écoles ordinaires, cela ne suffit pas toujours et trop de cas sont encore refusés dans nos villages, alors que ces enfants ont besoin d’un enseignement adapté !

Actuellement, ces enfants se retrouvent trop souvent dans l’enseignement spécialisé avec un statut d’handicapé. C’est dur à porter pour qui que ce soit !

Or leur confiance en eux est déjà durement atteinte, et si on leur met une étiquette qui ne leur correspond pas, cela renforce le mal-être.